Violon

Claude Costa

Claude Costa naît en 1984 à Marseille. Elle entre au CNR « Pierre Barbizet » de Marseille à l’âge de sept ans. Elle y obtient le Premier Prix de Formation Musicale à l’Unanimité 1ère nommée à treize ans, le Premier Prix de Musique de Chambre à quinze ans et le Premier Prix de Violon à seize ans. Elle obtient le Prix de Perfectionnement à l’Unanimité dans la classe de Jean Ter Merguerian et poursuit simultanément ses études universitaires. Après une licence de Langues Etrangères Appliquées, elle obtient en 2005 un Master en Management du Spectacle Vivant à l’Ecole de Commerce L. Bocconi de Milan.

Elle se passionne pour l’œuvre d’Astor Piazzolla et se produit en duo avec l’accordéoniste Jean-Marc Fabiano en France et à l’étranger (Allemagne: Frankfurt Music Messe; Italie: Festival Internazionale di Fisarmonica di Castelfidardo, Festival Internazionale del Val Tidone; USA: Michigan Catholic Radio). En 2007, elle joue en petite formation les oeuvres du Maestro Ennio Morricone à l’occasion d’un concert en l’honneur du compositeur organisé par la Ville de Milan après son Oscar à la carrière décerné la même année.

Dans le domaine de la pop-music, elle se produit dans des émissions en direct avec Andrea Boccelli, Eros Ramazzotti et Laura Pausini, JJ Goldman, Patrick Bruel, Catherine Lara et elle est le premier violon du dernier album de Daniel Levi. Forte d’une expérience d’une année de direct en quatuor à cordes sur Rai 2 en 2010, à l’occasion de laquelle elle arrange pour la formation des pièces classiques, standards de jazz et chansons de variété internationale, elle crée en 2013 les différents groupes Botticelli’S avec ses collègues les plus proches.

Depuis 2003, elle collabore avec différents orchestres symphoniques et philharmoniques dont l’Orchestre Philharmonique de Monte Carlo, l’Opéra de Marseille, l’Orchestre Lyrique de Région Avignon Provence, l’Orchestre Philharmonique du Pays d’Aix et l’Opéra de Toulon. Au sein de ces orchestres, elle se produit lors de nombreux festivals en France (Chorégies d’Orange, Festival de La Roque d’Anthéron, Printemps des Arts de Monte-Carlo) et lors de tournées à l’étranger (Inde, Chine, Festival George Enescu à Bucarest).

En février 2015, à l’issue du concours de recrutement de violon tuttiste de l’Orchestre Philharmonique de Monte Carlo où elle arrive en deuxième place, elle se voit proposer un contrat d’un an au sein de la section des premiers violons de l’orchestre. Elle joue alors entre autres sous la baguette des maestros Guergiev, Tate, Sladkowsky, Krivine, Steinberg, Yamada etc.

En décembre 2016, elle crée sous l’impulsion de Marine Rodallec le quatuor Alètheia dont elle est le premier violon aux côtés de Marie Hafiz, second violon, Pascale Guerin, alto et Marine Rodallec, violoncelle.

En septembre 2017, elle intègre l’Orchestre Philharmonique de l’Opéra de Marseille en tant que violon du rang.

Nathalie Girod

Native de Dijon, Nathalie Girod commence l’apprentissage du violon dès son plus jeune âge au conservatoire de sa ville.

Après l’obtention de plusieurs premiers prix, en formation musicale, violon, déchiffrage, sonate, quatuor à cordes, elle se perfectionne auprès de grands professeurs tels que Marie-Annick Nicolas, concertiste, Guy Comentale, soliste à l’orchestre de Radio France, Olivier Charlier, concertiste.

Après avoir intégré les rangs de l’orchestre français des jeunes, elle entre dans la vie professionnelle en participant aux productions lyriques et symphoniques de l’orchestre de l’Opéra de Dijon, l’orchestre de Cannes, de Nice, l’Opéra de Toulon, l’orchestre de Paris, l’orchestre National d’Ile de France, le Capitole de Toulouse, l’orchestre Philharmonique de Monte Carlo, et a ainsi l’opportunité de travailler avec de grands chefs : Eschenbach, Salonen, Jarvi, Plasson, Krivine, Dohnany, Janowski, Maazel, Temirkanov, Kreizberg.

Elle joue régulièrement dans différents ensembles de musique de chambre, notamment trio et quatuor à cordes.

Désirant transmettre, et après avoir obtenu le Diplôme d’Etat, elle enseigne au conservatoire de Dijon, à l’Académie Rainier de Monaco puis au SIVOM de Villefranche sur mer.

Elyssa Gravelle

Née en 1986 au Canada, Elyssa commence le violon à l’âge de cinq ans.  Elle fait ses études à l’École secondaire De La Salle en concentration musique où elle obtient à la fin de ses études la Bourse du Centre d’excellence artistique.  Elle continue sa formation musicale à l’Université d’Ottawa dans la classe de David Stewart.

Elle en sort en 2009 avec le diplôme «Bachelor’s degree» en interprétation ainsi qu’avec plusieurs prix et bourses dont la bourse Aruna & Rupa Anantaraman, la bourse Helen Nininger en musique et le John Gazsi Memorial Bursary.

Durant ces années elle suit des master classes avec Mauricio Fuks, Andrew Dawes, Michael  Frischenschlager, Mark Fewer.  Elle participe également à plusieurs stages internationaux qui la mènent à Berlin pour jouer en tant que chef d’attaque des seconds violons du Deutsch-Skandinavische Jugendphilarmonie ainsi qu’en Irlande pour participer au Summer Music on the Shannon.

Elyssa a joué avec l’Orchestre Symphonique d’Ottawa, l’Orchestre Symphonique de Gatineau et l’Orchestre de la Francophonie Canadienne avec lequel elle fait une tournée en Chine en décembre 2006.

Depuis septembre 2009, elle habite à Nice et joue régulièrement avec plusieurs orchestres dont l’Orchestre Philharmonique de Monte Carlo, l’Orchestre Philharmonique de Nice, l’Orchestre Régional PACA ainsi que l’Orchestre du Capitole de Toulouse.

Marie Hafiz

Marie Hafiz  est née à Paris en 1981. C’est à l’âge de huit ans qu’elle débute le violon à l’Ecole Nationale de Musique d’Aulnay-sous-Bois en région parisienne, où elle poursuit ses études musicales jusqu’à obtenir son diplôme de Perfectionnement en violon et en musique de chambre. Afin de parfaire sa formation violonistique, elle entre à la Schola Cantorum à Paris en 2005, où elle obtient son diplôme de Virtuosité. Elle suit ainsi l’enseignement de Akiko Nanashima-Gauthier, José Alvarez, Miroslav Roussine, et Jean Lenert. Ce dernier lui conseille de se perfectionner dans les métiers de l’orchestre. Ainsi, elle joue au sein de différents ensembles ( Orchestre de Catalogne, Ensemble Instrumental Contrepoint …), participe à plusieurs tournées à l’étranger, et intègre l’Orchestre de Chambre de Montpellier de 2003 à 2007. Depuis 2007, elle est invitée à se produire au sein de différents orchestres, tels que l’Orchestre Philharmonique des Pays d’Aix, l’Orchestre Lyrique de Région Avignon-Provence, l’Orchestre de l’Opéra de Marseille, et l’Orchestre National de Montpellier.

Afin de satisfaire son goût pour la musique de chambre, elle constitue en 2010 le quatuor Syrah avec des amis-collègues de l’Opéra de Marseille, ce qui l’amène à se produire régulièrement au sein de cette formation. Ensemble, ils participent notamment à la saison de musique de chambre de l’Opéra de Marseille, et plus récemment, au week-end d’ouverture de Marseille-Provence Capitale Européenne de la Culture 2013, en donnant un concert à l’Opéra même, avec la création d’ « Ascension », œuvre commandée pour l’occasion, et écrite pour le quatuor Syrah, par le jeune et talentueux compositeur marseillais Florian Caroubi.

Ouverte à différents horizons musicaux, elle accompagne la chanteuse Patricia Kass, et participe en 2000 à une tournée où elle accompagne le chanteur portugais Tony Carreira pour ses concerts à l’Olympia à Paris, au Colysée de Lisbonne et à Porto.

Alexandra Jouannié

Alexandra commence par suivre en parallèle des études de piano avec Léa Roussel et de violon avec Yves Desmons au CNR de Marseille avant de se consacrer exclusivement au violon. Elle suit également les cours de musique de chambre avec Edouard Exerjean.

Diplômée du conservatoire du conservatoire de sa ville et du baccalauréat Littéraire elle poursuit sa formation à la Haute Ecole de Musique de Lausanne dans la classe de Pierre Amoyal et obtient un diplôme de concert dans sa classe. De retour en France elle suit un cycle de perfectionnement au CRR-Supérieur de Paris et obtient un DEMS dans la classe de Suzanne Gessner et en musique de chambre dans la classe du Quatuor Ysaÿe. Durant cette période elle a participé à un projet avec l’IRCAM sur l’œuvre « Anthèmes 2 » de Pierre Boulez en sa présence. Elle a également suivi la formation de musique de chambre ProQuartet (avec le Quatuor Berg, le quatuor Cleeveland, le Quatuor Hagen…).

Alexandra remporte en trio le premier prix ainsi qu’un prix spécial au concours International de la FNAPEC.

Elle est invitée à se produire aux côtés de Pierre Amoyal en musique de chambre ainsi que dans la Camerata de Lausanne, de Patrice Fontanarosa en quatuor et du Quatuor Ebène en ensemble à cordes et a était également l’invitée sur France Musique de Gaëlle Le Gallic pour son émission « Dans la cour des grands » et sur Radio Classique de Laure Mézan pour son émission « Génération Classique ».

Elle a participé à l’enregistrement du CD de Sarah Nemtanu « Gypsic ».

En variété, Alexandra a participé au concert et enregistrement CD et DVD live de Michel Delpech au Grand Rex, au CD d’Amel Bent « à vingt ans », à l’hommage à Pavarotti sur France 2 présenté par Michel Druker et Eve Ruggieri, au concert de Peter Gabriel à Bercy avec l’Orchestre Philharmonique de Radio France. Ce qui lui a permis de jouer aux côtés de Roberto Alagna, Patrick Bruel, Garou, Alain Souchon, Bénabar, Julien Clerc, Laura Pausini, Nathalie Manfrino, Béatrice Uria-Monzon…

Alexandra se produit en récital, en musique de chambre, au concert « génération jeunes interprètes » en sonate et trio au Petit Palais à Paris retransmis sur France Musique, à Musicora, au Festival Jeunes Talents,  au Festival d’Aix en Musique, à l’Opéra d’Avignon, à l’automne musical à Marseille avec l’Ensemble Pytheas dont elle est membre, Musique au cloître à Nîmes, au Festival de st-Cosme, en sonate en résidence au Festival de la Roque d’Anthéron… Avec le duo Jouannié-Alonzo (violon, piano) à l’Opéra de Marseille, à l’Auditorium du Vaucluse, en enregistrement pour TF1, en Normandie…

En orchestre avec l’Orchestre National de France, l’Orchestre Philharmonique de Radio France, l’Orchestre de Chambre de Paris, l’Orchestre de l’Opéra de Toulon, l’Orchestre de l’Opéra de Marseille,  l’OPPA à Aix… En soliste avec l’Orchestre des Pays d’Aix en tournée avec les quatre saisons de Vivaldi, avec l’Orchestre des jeunes de Bordeaux et avec l’Orchestre Lyrique Avignon/provence.

Natalia Madera

Natalia Madera  est née en 1981 à Lausanne. Elle commence le violon à l’âge de 6 ans au Conservatoire de Lausanne. En 2001, elle obtient son diplôme d’enseignement avec mention « très bien » et reçoit les prix de l’Association des professeurs du Conservatoire et Durovic Faler. En 2003 elle est invitée à participer aux masterclasses de l’Académie Menuhin de Blonay, avec Alberto Lisy et Liviu Prunaru. Elle achève ses études en 2004 en obtenant son diplôme de concert. En 2005, elle reçoit la bourse Leenaards, qui lui permet de faire un perfectionnement de deux ans à Paris, dans la classe du maitre Jean Pierre Sabouret, premier violon de l’Opéra de Paris.

Elle mène, depuis plusieurs années, une carrière de musicienne d’orchestre  et de chambriste très active : elle joue régulièrement au sein de nombreux orchestres dont l’Orchestre de la Suisse Romande, l’Orchestre de Chambre de Genève, l’Orchestre de Chambre de Fribourg, l’Orchestre de Chambre de Neuchâte et le Sinfonietta de Lausanne. Elle est membre du Quatuor Modigliani depuis janvier 2008.

En janvier 2010 elle gagne le poste de titulaire à l’Orchestre d’Avignon Provence. Elle forme par la suite un quatuor avec trois musiciens de l’Orchestre avec lesquels elle se produit lors de nombreux concerts et  participe à la formation la camerata féminine Botticelli’S avec des musiciennes de la région PACA.

Juliette Nougué

Juliette Nougué commence l’apprentissage du violon à cinq ans. Elle obtient les médailles d’or de formation musicale, musique de chambre et violon au conservatoire d’Aix-en-Provence. Après le Bac option musique, elle part se perfectionner un an à Paris avec Gaetane Prouvost et reçoit le 1er prix de la ville de Paris à l’unanimité puis en Italie auprès de Pavel Vernikov et Igor Volochine. Elle poursuit parallèlement ses études universitaires et obtient une licence de musicologie. Dans le même temps, elle intègre  la Haute Ecole de Musique de Genève où après quatre ans d’études, elle obtient son diplôme de concert et reçoit un prix spécial Pierre Fernex. Elle s’initie également à la musique baroque et joue sous la baguette de Barthold Kuijken.

De retour dans sa région d’origine, elle fait partie de l’Orchestre Philarmonique du Pays d’Aix et est violon solo pendant cinq ans de l’Orchestre des Jeunes de Provence avec lequel, entre autre, elle se produit en soliste (4 saisons de Vivaldi, Méditations de Tchaikovsky, Concerto en mi m de Mendelsshon). En 2007, dans le cadre d’une pièce de théatre, Le Fétichiste de Michel Tournier, monologue accompagné au violon, elle participe au festival d’Avignon et fait également une tournée en France et à Tahiti.

Elle mène aujourd’hui une carrière de musicienne d’orchestre au sein principalement de l’Orchestre Lyrique Région Avignon Provence, l’Opéra de Marseille, l’Orchestre de Chambre des Cévennes et la camerata féminine Botticelli’S.